image de theme du toutsucy.com
Annuaire > Les conseils d'Isabelle, Griff'Poils > Attention aux fenêtres et balcons
Toilettage chiens & chats
73, rue du Général Leclerc à Sucy
Tél : 01 43 82 24 64
www.griffpoils.net

Si vous avez des questions n'hésitez pas à envoyer un mail à contact@toutsucy.com. Isabelle répondra à vos interrogations dans sa rubrique Conseils.
Et cliquez ici pour lire l'interview d'un journaliste du Monde, consacrée à Isabelle.

Les conseils d'Isabelle  -  Griff'Poils

Attention aux fenêtres et balcons

La chute des chats d'une fenêtre ou d'un balcon est l'une des principales causes
d'accidents domestiques, surtout avec l'arrivée des beaux jours où les maîtres commencent à « rouvrir » les fenêtres des appartements.

Un oiseau qui vole au loin, une mouche ou la simple curiosité du chat l'attire à se poster au niveau d'une fenêtre. De même, quoi de plus tentant qu'un balcon ou le dessus d'une armoire ? Aussi agile soit-il, le chat peut toutefois perdre l'équilibre. Et lors d'une chute, il ne retombe malheureusement pas toujours sur ses quatre pattes, comme on a tendance à le dire.

Qui peut se vanter d'être plus agile qu'un chat ? Il est naturellement bon grimpeur et doté d'une souplesse innée. En plus, il sait d'instinct se servir de ses griffes pour se cramponner et éviter la chute.

Si une personne qu'il ne connaît pas entre dans la maison, un plombier, une voisine, cela peut également générer un stress, qui peut le pousser à aller se réfugier en hauteur.
Mais ces escalades, qu'elles soient par jeu ou par peur peuvent être dangereuses. En cas de perte d'équilibre, le chat peut se blesser en tombant.

Tomber d'une armoire est certainement moins dangereux qu'une défenestration, mais la théorie qui veut qu'un chat retombe toujours sur ses pattes ne se vérifie pas toujours. Le facteur chance est à prendre en considération, tout autant que la hauteur de la chute et la vitesse dans laquelle elle a entraîné le chat, son poids également. Ce n'est pas une question de hauteur.

Mais dans un cas comme dans l'autre, rien n'assure sa réception. Lors d'une défenestration, sa tête peut frapper le sol ou bien frapper des objets lors de sa chute (rebord de fenêtre, séchoir à linge, parabole).

C'est pour cela que des précautions de base s'imposent : mise en place de protections (grillage de fil de fer fin ou de plastique, filet, moustiquaire) aux fenêtres, fenêtre de toit « Velux » et balcons ; sécurisation des fenêtres oscillo-battantes dans lesquelles le chat peut facilement rester coincé et pire encore étouffer.

Ajouté le 1/10/11
Voir la liste des conseils d'Isabelle